Analyse de circuits à courant continu - électricité d'installation

1.0x

Analyse de circuits à courant continu - électricité d'installation

Created 2 years ago

Duration 0:04:15
lesson view count 348
Select the file type you wish to download
Slide Content
  1. Analyse de circuits à courant continu

    Slide 1 - Analyse de circuits à courant continu

    • Spécialité : électricité d’installation
  2. Description D’un courant électrique:

    Slide 2 - Description D’un courant électrique:

    • Le courant électrique est le déplacement d’électrons dans un corps conducteur. La quantité d’électrons circulants par seconde en un point d’un circuit est très importante. L’ampère est l’unité d’intensité d’un courant, son sous multiple est le Milliampère. L’appareil mesurant l’intensité d’un courant est un ampèremètre; cet appareil se branche toujours en série dans le circuit à mesurer.
  3. Types de courant électrique

    Slide 3 - Types de courant électrique

    • Le courant électrique représente le déplacement ordonné des porteurs de charges, les électrons dans le cas des conducteurs. La manière d’après laquelle se produit détermine Le type du courant.
    • Les principales types de courant sont : le courant continu ; le courant alternatif et le courant pulsatif.
  4. Le courant continu c’est un courant de valeur et sens demeurant constants. Les piles et les accumulateurs sont les principales sources de courant continu. La représentation graphique d’un courant continu est montrée ci dessous.

    Slide 4 - Le courant continu c’est un courant de valeur et sens demeurant constants. Les piles et les accumulateurs sont les principales sources de courant continu. La représentation graphique d’un courant continu est montrée ci dessous.

    • Le courant alternatif est un courant dont la valeur et le sens changent périodiquement. Il passe d’une valeur maximale positive à une valeur négative maximale tout en passant par zéro; puis il retourne à zéro et à sa valeur positive maximale et le cycle recommence. La figure ci dessous présente un courant alternatif . Il est produit de manière industrielle par les alternateurs
  5. Effets du courant électrique

    Slide 5 - Effets du courant électrique

    • Toute application du courant électrique utilise un de ses effets: thermique, chimique et magnétique. A) L’effet thermique: consiste à la production de chaleur par un courant dans le conducteur qu’il traverse. Cet effet est très utile dans certains applications comme appareils électroménagers ( cuisinières, fer à repasser, chauffe-eau, etc.), ou encore la production de la lumière dans les lampes à incandescences. L’effet thermique est indépendant du sens du courant électrique.
    • B) L’effet chimique: est caractérisé seulement en courant continu et consiste à la décomposition des différents composants chimiques. Cet effet à beaucoup d’applications, exemple: raffinage de métaux légers tels que l’aluminium , le magnésium et le cuivre, etc.
    • C) L’effet magnétique: consiste à la production d’un champ magnétique autour d’un conducteur parcouru par un courant électrique. La plus part des appareils électriques tels que relais, transformateurs, machines tournantes mettent en profit cet effet du courant. L’effet magnétique est dépendant du sens du courant.
  6. Conducteurs et câbles

    Slide 6 - Conducteurs et câbles

    • Le système de transmission de l’énergie électrique est constitué par des éléments conducteurs servant au transport du courant électrique produit par les générateurs électriques aux récepteurs.
    • 1) Conducteurs: sont réalisés en matière conductrice, le cuivre et l’aluminium étant les plus utilisés. Selon l’application on trouve diverses formes pour la section du conducteur: circulaire qui est la plus utilisée, carrée et plate. Les conducteurs sont isolés par une enveloppe en vinyle.
    • 2 ) Câbles: Un câble est un ensemble de conducteurs mécaniquement solidaires et électriquement distincts et recouvert par une ou plusieurs revêtements protecteurs.
  7. Résistances

    Slide 7 - Résistances

    • Les résistances sont des dispositifs réalisés afin de présenter une résistance au passage du courant électrique. D’après leur construction on distingue des résistances bobinées et des résistances au carbone.
    • Les résistances bobinées sont fabriquées en enroulant un fil d’une matière résistance auteur d’un noyau. Leur valeur de résistances est déterminée par la longueur du fil et par la résistivité de la matière.
    • Il existe des résistances fixes, des résistances variables et des résistances variables avec contact mobile.
  8. Sources de tension

    Slide 8 - Sources de tension

    • La source de tension est un générateur qui fournit la force électromotrice nécessaire pour engendrer le courant électrique dans un circuit. Parmi les sources de courant continu on trouve: les piles, les accumulateurs, les dynamos, etc.
    • La pile est un générateur électrique qui transforme directement l’énergie chimique en énergie électrique.
    • L’accumulateur appelé aussi pile secondaire, diffère des piles primaires dans le sens que son processus est réversible. Ainsi un accumulateur déchargé peut être rechargé, en faisant circuler un courant inverse, à l’aide d’une source extérieure de tension appelée chargeur.
    • La batterie est un groupements de piles primaires ou secondaires raccordées ensemble pour fournir une tension plus élevée ou une puissance plus grande. Ce regroupement est enfermé dans un boitier.
    • Symboles:
  9. Interrupteurs

    Slide 9 - Interrupteurs

    • La commande des circuits électriques est réalisée soit manuellement soit automatiquement avec des dispositifs spécifiques. Pour la commande manuelle les dispositifs utilisés sont classés en deux catégories: les interrupteurs et les commutateurs.
    • L’interrupteur est un dispositif de commande capable à ouvrir et à fermer un circuit électrique. En position ouverte le circuit commandé est aussi ouvert, la circulation du courant est interrompue; en position fermée le circuit devient lui aussi fermé et la circulation du courant devient possible.
    • Les interrupteurs sont caractérisés par le nombre de pôles et par les directions qu’ils comportent. On parle d’interrupteurs unipolaires, bipolaires et tripolaires lorsqu’ils contrôlent une, deux ou trois lignes porteuses de courant.
    • En outre un interrupteur soit unipolaire, bipolaire ou tripolaire peut diriger le courant vers différents éléments du circuits. On l’appelle alors un interrupteur à simple direction ou à double direction.
  10. Fusibles et disjoncteurs

    Slide 10 - Fusibles et disjoncteurs

    • Afin d’assurer la protection des personnes et des appareils électriques, les circuits électriques doivent être munis de dispositifs de protection. Les fusibles et les disjoncteurs sont les dispositifs de protection utilisés couramment pour provoquer l’ouverture du circuit lors de l’apparition d’une surcharge ou d’un court-circuit.
    • Le fusible représente un conducteur calibré introduit dans le circuit à protéger qui en cas de défaut s’échauffera jusqu’à sa température de fusion. Quand l’élément d’un fusible est fondu, il faut le remplacer par un autre de même capacité.
    • Le disjoncteur est un interrupteur automatique qui coupe le circuit lorsque l’intensité du courant qui le traverse dépasse une valeur prédéterminée. Il est doué de pouvoir de coupure.
    • Le déclenchement peut être:
    • - Instantané lorsque le dispositif qui provoque l’ouverture est magnétique.
    • - Temporisé lorsque le dispositif est thermique.
  11. Condensateurs

    Slide 11 - Condensateurs

    • Les condensateurs sont des dispositifs capables d’accumuler de l’énergie électrique lorsqu’ils sont chargés.
    • La propriété d’accumuler de l’énergie électrique dans leur champ électrique une fois chargé est exprimé par une grandeur appelée capacité. Le symbole de la capacité est C et son unité de mesure est le farad, symbolisé parla lettre F. Le farad étant une unité trop grande il s’avère d’utiliser ses sous multiples, le microfarad (µF) et le picofarad (pF).
    • Un condensateur est constitué de deux plaques métalliques appelées armatures séparées par un isolant appelé diélectrique. La capacité d’un condensateur est déterminée par les facteurs suivants:
    • - La surface des plaques.
    • - La distance entre les plaques.
    • - La nature du diélectrique utilisé.
  12. Inductances

    Slide 12 - Inductances

    • L’inductance se définie comme la propriété d’un circuit de s’opposer à toute variation du courant qui le traverse. Le composant fabriqué de manière à posséder la propriété d’inductance s’appelle bobine.
    • La valeur d’inductance d’une bobine dépend des facteurs suivants:
    • - Dimension et forme de la bobine.
    • - Nombre de spires.
    • - Nombre de couche de fil bobiné.
    • - Type de matière et forme du noyau ( feuilleté ou massif ).
  13. Montage en série

    Slide 13 - Montage en série

    • On dit que les composants d’un circuit électrique sont branchés en série lorsqu’ils sont connectés dans un ordre successif, n’offrant qu’un seul chemin au passage du courant.
    • Pour un groupement série la borne d’un composant est connectée avec la borne du suivant, afin de réaliser une chaine.
    • La tension d’alimentation d’un circuit série se distribue sur tous les composants de manière que la somme des tensions à leurs bornes est égale à celle d’alimentation.
    • Le courant dans tous les composants du
    • groupement série est le même, ce qui montre
    • qu’il n’y a qu’un seul chemin pour le passage
    • du courant.
  14. Montage en parallèle

    Slide 14 - Montage en parallèle

    • On dit que les composants d’un circuit électrique sont branchés en parallèle lorsque leurs bornes aux deux même points.
    • On trouve ainsi, au bornes de chacun des composants montés en parallèle la même différence de potentiel ce qui est la tension d’alimentation du réseau.
    • La somme des courants circulants dans les dérivations d’un circuit parallèle est égale au courant débité par la source.
  15. Montage mixte

    Slide 15 - Montage mixte

    • Un circuit mixte est réalisé de composant dont certains sont reliés en série tandis que d’autres sont associés en parallèle. Ainsi on peut dire qu’un circuit mixte comporte des groupements séries de composants associés en parallèle et des groupements parallèles de composants associés en série.
    • L’étude d’un circuit mixte s’appuie sur les notions relatives aux montages en série et en parallèle.
  16. Loi d’Ohm

    Slide 16 - Loi d’Ohm

    • La loi découverte par le physicien allemand Ohm en 1828, est la plus utilisée dans la résolution des problèmes en électricité et en électronique. Elle vise la relation existante entre les trois paramètres électriques d’un circuit ou composant: tension, courant et résistance.
    • Loi d’Ohm: Il a trouvé suite à ses recherches qu’il existe une relation précise entre les trois paramètres électriques, car d’une part , si on augmente la résistance dans un circuit électrique, on enregistre une diminution du courant est due à l’opposition accrue au passage des électrons; d’autre part, si on maintient la résistance du circuit fixe, l’augmentation de la tension se traduit par une augmentation du courant dans le circuit.
    • La synthèse des deux observations faites auparavant est présenté par la formule suivante:
  17. Puissance électrique

    Slide 17 - Puissance électrique

    • Un récepteur électrique est un dispositif destiné à consommer de l’énergie électrique. Sa capacité de consommation de cette énergie est caractérisé par un quatrième paramètre électrique très important, appelé la puissance électrique. Cette puissance s’exprime par le produit de la tension par le courant.
    • La puissance est symbolisée par la lettre (P) et son unité de mesure est le watt (w).
    • On distingue que la puissance électrique consommée par un récepteur est proportionnelle au courant qui le traverse et à la tension à ses bornes, ce qui s’exprime par la formule mathématique suivante:
    • Remarque: Considérons une source de force électromotrice (f.é.m.) qui débite dans un circuit un courant, la puissance fournie par la source dans le circuit est: P = E x I
  18. Caractéristiques électriques d’un montage série

    Slide 18 - Caractéristiques électriques d’un montage série

    • Le courant dans un montage série est le même à travers tous du circuit. L’ouverture du circuit dans un point quelconque produit l’interruption du courant. L’intensité du courant dans l’une des résistances est égale à l’intensité totale du circuit.
    • La tension aux bornes de chaque composant dépend de ses caractéristiques, mais la somme des tensions aux bornes de tous les composants est égale à la tension de la source.
    • Résistance équivalente: dans groupement série de résistances, la résistance de l’ensemble que l’on appelle résistance équivalente (Req), est égale à la somme des résistances.
    • Req = R1+ R2 + R3 +……….+Rn
    • Inductance équivalente: dans le cas des inductances, l’équivalence d’un groupement série est similaire à celle des résistances.
    • Leq = L1 + L2 + L3 +……….+ Ln
    • Capacité équivalente: dans un groupement série de condensateurs, la capacité équivalente est:
    • 1/Ct = 1/C1 + 1/C2 +1/C3 +……..1/Cn
  19. Caractéristiques électrique d’un montage en parallèle

    Slide 19 - Caractéristiques électrique d’un montage en parallèle

    • Le courant total fourni par la source est égale à la somme des courants dérivés: It = i1+ i2 + i3 +…..+in
    • La tension aux bornes des composants en parallèle est la même que celle de la source: Ut= U1=U2=U3=..
    • Résistance équivalente: on exprime la résistance équivalente d’un circuit parallèle comme suite:
    • 1/Req = 1/R1+1/R2+1/R3+…..1/Rn
    • Inductance équivalente: comme pour les résistances, l’inductance équivalente en parallèle est:
    • 1/Leq= 1/L1+1/L2+1/L3+…….1/Ln
    • Capacité équivalente: la capacité totale de plusieurs capacités en parallèle est:
    • Ceq = C1 + C2 + C3 +………+Cn
    • Remarque: la résistance équivalente de plusieurs résistances montées en parallèle est toujours plus petite que la plus petite résistance.
    • La capacité équivalente de plusieurs capacités en parallèle est toujours plus grande que la plus grande capacité.
  20. Groupement des piles

    Slide 20 - Groupement des piles

    • Groupement série: deux sources associées en série admettent une source équivalente la f.é.m. de cette source vaut la somme des f.é.m. des sources associées; et la résistance interne équivalente est égale à la somme des résistances internes de celles-ci. Les relations de cette équivalences sont les suivantes:
    • Eeq = E1 + E2 pour la f.é.m. Req = r1 + r2 pour la résistance interne
    • Remarque: cette relation peut être généralisée pour un nombre quelconque de sources.
    • Groupement parallèle: dans le cas d’un groupement parallèle de sources identiques la f.é.m. Équivalente (Eeq) et la résistance interne équivalente (req) de l’ensemble vaut la force électromotrice d’une source, respectivement la résistance interne divisée par le même nombre. Donc:
    • Eeq = E pour la f.é.m. Req = r/n pour la résistance interne
  21. Circuit RC

    Slide 21 - Circuit RC

    • Le circuit composé d’un condensateur et une résistance branchés en série à une source d’alimentation à courant continu est appelé circuit RC.
    • Charge d’un condensateur: soit le circuit RC présenté dans la figure. Considérons
    • que la charge du condensateur est nulle au début de notre analyse, donc au
    • moment ou il sera branché dans le circuit. Lorsque le circuit se ferme, les électrons
    • de la plaque reliée à la borne positive de la source sont transférés à la plaque négative jusqu’à ce que la tension entre les deux armatures du condensateur soit égale à la tension de la source. La vitesse de déplacement des électrons diminue à cause de l’opposition générée par la résistance. On dit que la charge du condensateur ne se fait pas instantanément; il y’a un délai avant que la tension aux bornes du condensateur n’atteinte pas la valeur de la tension de la source, ce qui correspond à la fin du processus.
    • La constante de temps( Ʈ ) d’un circuit RC s’exprime par le produit entre la résistance et la capacité des deux éléments du circuit sa formule est: Ʈ = R x C
  22.  Décharge d’un condensateur

    Slide 22 - Décharge d’un condensateur

    • Lorsque le condensateur chargé à la tension de la source est relié à une résistance, les électrons en excès sur l’armature négative se déplacent vers la plaque positive à travers la résistance, qui provoque un délai identique lors de la charge du celui-ci. Ainsi après une période égale à la constante de temps, la tension diminue de 63,2 pour cent de sa valeur initiale maximale et après une période de 5 Ʈ le condensateur est presque complètement déchargé.
  23. Code  des couleurs pour résistances au carbone

    Slide 23 - Code des couleurs pour résistances au carbone

  24. Appareil de mesure (le multimètre)

    Slide 24 - Appareil de mesure (le multimètre)

    • MESURE DE LA TENSION ET DE L’intensité de courant